L'année 1989 correspond à mon entrée en école supérieure à l'ERG où je choisis la photographie comme base.. Jeune adulte, j'aspire à l'imaginaire de la photographie sociale et ma référence est William Klein. Naturellement,  je pars alors à la rencontre de la vie des autres pour la traduire à ma façon. Un jour je croise ce gamin-acrobate dont Il en sort une photographie aux connotations multiples qui exprime ce besoin d'élévation par le jeu dans ce labyrinthe qu'est la vie.
Le street-artist Samuel Idmtal a bien cerné l'émotion qui habite l'image dans son interprétation.
Sa fresque contribuera à ouvrir les imaginaires pour insuffler la créativité indispensable à tous pour mener à bien ses projets. 

Terminée fin novembre 2021, la fresque de Samuel IDMTAL  est visible au 26 Place Communale à La Louvière

Voir aussi : First steps in good hands, fresque au Bercail Forestois à Bruxelles en 2021
Back to Top